Ailes à caissons marines : polyvalence et performance

Les ailes à caissons marines connaissent actuellement un regain d’intérêt évident et séduisent de plus en plus de kitesurfers avides de performance et de polyvalence. Longtemps boudées au profit des ailes à boudins, les ailes à caissons fermés font désormais le bonheur des amateurs de Race et de longue distance comme des riders « à tout faire » qui pratiquent le kite sur l’eau et sur la terre. En 2017, même les plus grandes marques de boudins proposent des modèles à caissons étanches. Il y a des signes qui ne trompent pas !

Pour commencer à glisser sur toutes les surfaces

C’est bien le principal avantage des ailes à caissons fermés : leur polyvalence. Pour tous les riders qui glissent sur l’eau, sur des roulettes ou sur des skis, les boudins font preuve d’une trop grande fragilité, et nombreux sont ceux qui optent pour le caisson avec pour objectif d’envoyer du freestyle en mountainboard ou en snowkite.

Et pour débuter avec un kite polyvalent et mixte, les choix sont encore très réduits à l’heure actuelle. Si l’on peut citer la Flysurfer Viron, aile école par excellence, déclinée uniquement en « petites » tailles, la concurrence est faible chez les pures marques de caissons.

Alors il existe évidemment des ailes à caissons étanches premier prix pour commencer à piloter comme la Peter Lynn Skim ou la HQ Hydra mais rien qui permettent de rider sur l’eau. On parle ici plutôt de Trainer Kites pour apprendre la nage tractée, piloter depuis une embarcation flottante (SUP ou kayak) ou faire du powerkite (en MTB par exemple).

A la recherche de la performance

Mais c’est véritablement sur le créneau des ailes hautes performances que les ailes à caissons fermés trouvent leur place. Les amateurs de Kite/MTB/Ski-kite vous le diront, rien ne vaut la fameuse Flysurfer SPEED. Pour le light wind, pour le freestyle, pour le vol de pente, c’est simple… elle sait tout faire.

En face on retrouve les quelques modèles orientés Freestyle « explosif » et stabilité à toute épreuve que sont les Charger de Peter Lynn, ou les Matrixx et Montana de HQ. Des kites très performants, extrêmement réactifs, avec lesquels on se rapproche de l’expérience « boudin » avec une polyvalence accrue et une stabilité (surtout dans les vents de terre instables) qui n’a rien a envier à personne. Des arguments à faire valoir au milieu de la masse de kites-à-valves naturellement orientés vers l’océan.

Et c’est sur l’océan que le retour du caisson est le plus flagrant. Avec l’arrivée de kites très haute performance pour le Speed, la Race et le light wind, les grandes marques se sont mêmes engouffrées dans la brèche pour proposer des grandes tailles capables de battrent tous les records. Ainsi, on retrouve sur cette gamme une armada de voiles, proposées à des tarifs qui battent, eux-aussi, tous les records… Flysurfer Sonic FR, Peter Lynn Aero, F-One Diablo, North ACE, Ozone Chrono ou R1.

La liste s’allonge chaque année et ces ailes à caissons commencent même à séduire les glisseurs à roulettes à la recherchent de confort et de sécurité, qui découvrent que finalement, la performance est autant au rendez-vous qu’à l’époque de leurs ailes à poignées hyper techniques et réservées au fleuron des pilotes de la galaxie.

 

Retrouvez toutes nos ailes à caissons fermés

Laisser un commentaire